La Liberté ...oui mais

Par rapport à "la situation d'avant" les personnes handicapées aujourd'hui ont quand même pas mal de chance (enfin je n'aime pas le mot "chance" mais soit).....beaucoup de progrès ont été accomplis entre autres pour la mobilité.....des fauteuils (ou scooters) électriques plus perfectionnés les uns que les autres sont maintenant à notre disposition (bien sur si ils sont financés par la mutuelle ou un autre fonds vu leur prix) pour nous rendre la liberté de nous déplacer comme bon nous semble....enfin ....comme bon nous semble ....pas tout à fait quand même car beaucoup d'endroits restent inaccessibles ou accessibles avec énormément de difficultés....ou encore par exemple pour les trottoirs ...accessibles mais occupés par des voitures garées.....ou par de grands trous pour travaux divers ....etc ...

Où j'habite par chance il y a les chemins de remembrement entre les champs , ils sont macadamisés ...parfois boueux mais restent généralement "roulables" , les routes sont macadamisées (bonjour les trous quand même !!!!!!)....ou constituées de plaques de béton ....le dos en prend un coup ...mais soit....et il y a l'ancien chemin de halage le long du canal......LE BONHEUR!!!!!!

Magnifique .....quel plaisir de se balader...de profiter de la nature ou simplement pouvoir se déplacer pour faire ses courses......sauf quand ...votre scooter qui revient pourtant de l'atelier où il a été pour l'entretien .....vous lâche tout à coup sur une petite route en pleine campagne.....l'angoisse terrible.....car bien sur personne pour vous dépanner immédiatement ....une panne d'ailleurs inadmissible , la jante d'une roue qui se brise.....je n'ose même pas imaginer ce qui se passerait si la même chose arrivait à une roue de voiture à 80 km/h ...(serait on moins consciencieux pour "notre" matériel? dont pourtant nous sommes totalement dépendants.....)

Par chance d'aimables automobilistes ont avec l'aide d'un fermier pu transporter le scooter (qui pèse quand même plus de 100kg) dans la cour de la ferme et me ramener à la maison....mais le scooter où tout est électronique était dehors juste sous une bâche ....le réparateur ne pouvant venir avant plusieurs jours.....des amis le lendemain ont eu la gentillesse d'aller le récupérer  avec leur van...je n'ose imaginer là non plus dans quel état le scooter aurait été avec les pluies incessantes s'il avait du rester encore 2 jours exposé ainsi à l'humidité......

Une le scooter réparé....reste le stress à chaque sortie après une telle aventure......il faudra du temps avant de le voir disparaître.....

Écrire commentaire

Commentaires: 0